Home



Pays baltes et Scandinavie 2018


1ème partie : Pologne, Pays baltes (Lituanie, Letonie, Estonie) et Finlande
Du 05.07. au 20.07.2018
  • Pologne

Départ jeudi 7 juillet en début d'après-midi. Nous traversons l'Allemagne par l'Est du pays et dormons quelques heures la nuit sur une aire d'autoroute au Nord-Est de l'Allemagne. Le lendemain matin, nous sommes déjà en Pologne, et passons la frontière près de Dresden à Görlitz.


Notre première nuit en Pologne, dans un petit camping fréquenté uniquement par des polonais qui passent le week-end en famille au bord d'un lac. Juste à côté de nous s'installe une jolie Trabant bien retapée avec une adorable caravane.
Nous mangeons quelque chose à la petite buvette ; on ne comprend pas un mot de polonais et pratiquement personne ne parle une autre langue ! Grace à "google traduction", nous avons vite compris que Bière se dit "piwo", d'ailleurs c'est le seul mot qu'on a réussi à retenir ! A 50 cents la bière pression, Kurt ne s'en prive pas ! De plus, il y a un match de coupe du monde à la TV et une super ambiance.
Nous visitons un peu cette région qui était autrefois allemande et qui est devenue polonaise après la guerre. Il y a un contraste assez marqué avec les vielles bâtisses qui sont restées en l'état et d'autres, comme celle-ci, qui a été complètement refaite avec goût. Nous avons fait connaissance avec son propriétaire, qui a investi beaucoup d'argent pour redonner vie à ce domaine qui était à l'époque le plus grand de la région.


Nous remontons l'Ouest de la Pologne par de petites routes. Nous traversons d'énormes et magnifiques forêts, très bien entretenues.
Il est très fréquent que les routes soient bordées d'arbres; on a parfois l'impression de traverser un tunnel

Nous atteignons la mer Baltic au coin Nord-ouest de la Pologne, frontière avec l'Allemagne. Nous suivons la route la plus proche de la mer, mais nous sommes un peu déçus, car impossible de voir la mer depuis la route, les plages sont séparées d'une bande forestière de 200 à 300 mètres de large. Nous faisons quelques arrêts pour aller nous promener sur ces belles et longues plages sablonneuses. La côte est très touristique, pour la plupart des polonais, et nous avons de la peine à trouver un camping qui nous convienne. Entre Mielno et Lazy, nous sommes sur une bande de terre étroite entre mer et lac. Finalement on trouve un campingtrès simple et pas trop occupé, un peu éloigné de Mielno, la station touristique.


En fin d'après-midi, nous partons avec nos vélos à Mielno, qui se trouve à une quinzaine de kilomètres, pour aller manger. Il y a beaucoup de monde, mais ce n'est pas les restaurants qui manquent, il y en a pour tous les goûts. Nous nous décidons pour un petit restaurant au bord du lac. Bien que nous ayons un peu de peine à comprendre la carte, nous réussissons à commander quelque chose. Nous mangeons deux schnitzel pommes-frittes salades avec deux verres de bières de 1/2 l., le tout pour CHF 10.-/Euro 8.- (40 Zloty) !!! Qui dit mieux ?


Ensuite, nous allons nous balader sur la longue et belle plage, côté mer Baltique
Interdits chez nous, les ULM à moteur sont une attraction ici.


Beau couché de soleil, au bord d'un lac
En Mazurskie, région connue pour ces nombreux lacs, nous avons emprunté des petites routes en bordure des lacs pour découvrir cette belle région.
Des centaines de cicognes migrent l'été en Pologne et dans les pays baltes. On en voit partout !


En Podlaskie, au parc National de Biebrza, du nom de la rivière, nous avons fait un joli tour en vélo.
Le lendemain, nous sommes passés en Lituanie.

En résumé, nous avons beaucoup apprécié la Pologne. Nous avons étonnamment été surpris par la propreté, aussi bien dans les villes, que sur les plages et encore dans les toilettes...  Les gens sont très sympas, bien que très peu de monde ne parle une deuxième langue, mais on parvient à se faire comprendre. Il y a de belles routes et autoroutes, bien entretenues. On trouve les mêmes grands supermarchés qu'en France et même OBI Migros (!). La vie y est très bon marché, pour nous ! En dehors, des coins très touristiques du bord de mer, nous avons payé environ CHF 10.- (Euro 8.-) pour une place en camping.

  • Lituanie, Lettonie



Dès notre arrivée en Lituanie, nous sommes frappés par l'influence Russe dans le style des habitations, (j'avais eu l'occasion de traverser une partie de la Russie lors du Master Rallye en 1997, et j'avais justement été surprise par les petites constructions frêles en bois des maisons). Les constructions sont la plupart du temps en bois, souvent en mauvais état. Comme le sol n'est pas très stable, il n'est pas rare de voir des maisons qui s'enfoncent, comme sur la photo de droite.
Dans les villes, les immeubles sont souvent des blocs peu esthétiques, mais rationnels.
Nous traversons la Lituanie en une journée, passons la nuit dans un camping du bord de mer, près de la frontière Lettone.
En Lettonie, nous poursuivons par le route côtière et faisons plusieurs arrêts pour aller voir le bord de mers avec sa belle plage sablonneuse de plus de 500 km de long (!) et ses dunes blanches, agrémentées d'une jolie végétation.



Parfois, comme à Jürkalne, une falaise de 16 m. surplombe la plage





Pointe extrême Nord de la Letonnnie, Kolkasrags, parc National de Sliteres

Très jolie balade le long du bord de mer.
















Un peu plus loin, à Mellsils, nous trouvons un adorable camping au bord de la mer, en pleine nature. Possibilité de louer des bungalows très originaux, les pieds dans l'eau. Chacun à la possibité de faire son feu, le bois est à disposition. Très sympathique !



Riga - Capital de la Lettonie

A Riga, nous laissons notre Ducato à l'un des camping de la ville et passons l'après-midi à sillonner la vielle ville avec nos vélos.
Sympathique marché avec des produits traditionnels


De très beaux bâtiments et une architecture très variée



The United Buddy Bears est de passage à Riga pendant l'été (du 12.07. au 22.08.2018) sur la place du Dôme, c'est l'attraction du moment en raison des commémorations du Centenaire de la Lettonie.
140 sculptures d'Oursons de 2m de haut représentant les pays des Nations Unies, main dans la main comme un exemple de tolérance et d'ouverture entre les peuples sont exposées.
Kurt est avec l'ours représentant la Suisse et moi avec celui du Togo (petit clin d'oeil à Philippe et nos amis togolais)
Mariage en Lettonie
Une pause s'impose ! Ce ne sont pas les bars et restaurants qui manquent dans la vieille ville ! Bonne ambiance. Santé !


Tallinn - Capital de l'Estonie

Le jour suivant, nous traversons l'Estonie et arrivons en fin d'après-midi à Tallinn. Quelques jours plustôt, nous avons réservé nos billets pour le bateau, Tallinn - Helsinki (Finlande) qui part à 6 heures lundi matin.
Nous trouvons une place de parc près du port et partons à pieds faire une petite visite de la vielle ville.


L'Hôtel de Ville et sa place.
La vieille ville de Tallinn est pleine de curiosités, à chaque coin de rue une nouvelle place, une nouvelle surprise.


C'est la Finale France - Croatie ! La plupart des bars et restaurants ont un écran de télévision et il y a une super ambiance dans toute la vieille ville. On trouve une petite place à l'écart sur une terrasse et on suit la Finale de loin.



Passage Sainte Catherine. Charmante petite ruelle




Vers environ 23 heures, nous nous installons sur les murs du vieux port, comme beaucoup d'autres personnes, pour admirer le magnifique couché du soleil.


Nous passons la nuit sur un parking du vieux port à Euro 2.- la nuit, où d'autres touristes stationnent déjà.





A 4 heures du matin debout ! L'embarquement est à partir de 4 heures 30.





Vue de Tallinn depuis le bateau



Environ 2 heures plus tard, nous arrivons à Helsinki.




Notre bateau.




Pour info: nous avons payé EUR 132.-, véhicule de plus de 6m et 2 personnes, pour la traversée Tallinn - Helsinki. Réservation 2 jours auparavant par internet.


  • Finlande


Nous arrivons à Helsinki juste le jour où les Présidents Poutin et Trump se rencontrent, et nous redoutons des encombrements. Mais non, aucun problème, nous sommes rapidement sortis de la ville.


Tout d'abord, nous empruntons les petites routes souvent marquées en vert sur la carte Michelin et à proximité des nombreux lacs. Nous sommes immédiatement conquis par ces paysages sauvages et verdoyants de toute beauté. C'est un changement radical avec les pays baltes et la Pologne, dont les champs de céréales occupent la grande partie du sol.
Les routes sillonnent entre les lacs, entrecoupées par de belles forêts. Toutefois, nous sommes surpris de trouver des habitations partout, chaque petit chemin abouti à une maison au bord de l'eau. Nous sommes un peu déçus, c'est très difficile de trouver un endroit au bord d'un lac pour s'arrêter et passer la nuit.

A regret, nous passons notre première nuit en Finlande dans un camping. Celui que nous trouvons est tellement grand que ce n'est pas la place qui manque. Nous sommes un peu étonnés que toutes les places au bord de l'eau et à l'ombre des arbres, sont libres. Nous en choisissons une près d'un ponton pour accéder au lac. Nous allons immédiatement nous baigner, l'eau est très agréable en surface, cependant en profondeur, elle est encore glaciale. Avec cette chaleur, plus de 30 degrés, ça fait du bien !
Nous pouvons manger dehors, sans être trop dérangés par les moustiques.
En revanche, le matin, alors que l'on voulait prendre notre petit déjeuné dehors à l'ombre des arbres, on est envahi par les moustiques ! On est obligé de manger à l'intérieur.
On comprend mieux pourquoi les finlandais ont choisi des places dans les champs en plein soleil, il n'y a pas de moustiques ! A ces touristes sans expérience !!!



Dès le lendemain, nous traçons au plus vite vers le Nord, le long de la frontière Russe, à l'Est. Il y a beaucoup moins d'habitation, c'est beaucoup plus sauvage, exactement ce que nous recherchons.

On trouve facilement de très belles places au bord des nombreux lacs, où l'on se baigne avec délice. La température de l'air est toujours très anormalement élevée, environ 30 degrés.









Les champs sont très fleuris, c'est magnifique !


Par curiosité, nous nous approchons de l'un des rares postes frontières avec la Russie.
Vestiges de la dernière guerre, près de la frontière avec la Russie.



Un emplacement magnifique, près d'un observatoire. Je peux tester et m'amuser à loisir avec mon nouveau jouet : un drone DJI Mavic Air. C'est incroyable ce que l'on peut faire avec ce petit appareil de 450 gr. Mais je ne suis pas encore bien familiarisée avec ces nouvelles techniques, j'ai encore beaucoup à apprendre, surtout en matière de films, où je suis une novice.


Depuis l'observatoire, on peut apercevoir un couple de crues, des sternes, diverses canards et signes blancs. Toutefois un peu loin pour faire de belles photos.


A Hossa, nous nous arrêtons au Parc National. Il y a diverses possibilités de faire des tours en VTT. Nous rejoignons à vélos, le départ d'un trail d'une quinzaine de kilomètres. Ce parcours est absolument magnifique : une petite piste (single trail) sillonne entre les arbres et les petits lacs. Avec les racines des arbres qui ressortent, ce n'est pas toujours facile ! Il y a également une belle montée technique, et de nombreux petits ponts, vraiment sympa. En plus, on a l'occasion de croiser des rennes !
Le sol est recouvert de myrtilliers et de lichen, très agréable pour les chutes, c'est comme un tapis mousse !!




Nous pouvons également nous rafraichir dans les nombreux lacs que nous contournons.


En Scandinavie, lorsqu'une voiture vous fait des appels de phare, ce n'est pas pour vous prévenir d'un radar mais pour vous avertir qu'il y a des rennes sur la route !



Encore un emplacement magnifique pour passer la nuit !








Petite toilette du matin !









Après plus de 2 semaines de voyages, une petite lessive s'impose.

Elle sèche très rapidement, avec de telle température !



Suite: Suède avec Gina et Loris en Laponie, puis Norvège













Home / Page Up